UN PEU D'HISTOIRE

Le blason

     Créé par Thierry et Elodie DERAS et adopté par le conseil municipal du 24 mai 2013, les armes de la commune de Dampierre-Saint-Nicolas se blasonnent ainsi :

 

     « D'azur, à la porte de château du lieu, surmonté de trois losanges rangés en chef, le tout d'or ».

 

     Les trois losanges rappellent la famille Dampierre, seigneur du lieu du XIIe au XVe siècles qui portait « D'argent à trois losanges de sable ».

 

     L'écu est timbré d’une couronne de baron (Dampierre fut érigée en baronnie en 1673).

DAMPIERRE

AUJOURD'HUI

                         En 2020, la commune compte 472 habitants,  en diminution de 9,75 % par rapport à 2012.

     Le village s'étend sur une superficie de 3,94 km². Il est traversé par La Béthune qui prend sa source dans le pays de Bray, à proximité de la station thermale de Forges-les-Eaux et  par l'Avenue verte.

     La mairie-école se situe au centre du village dans l'avenue du château bordée de très beaux tilleuls.

     L'église Saint-Pierre et Saint-Paul date du XII° siècle.

DAMPIERRE HIER

     Le 4 octobre 1154, Robert de DAMPIERRE(-Saint-Nicolas) et Nicolas de MOREUIL, abbé de Corbie, concluent devant Arnoul évêque de Lisieux et Robert de NEUFBOURG justicier de Normandie, un accord sur le partage des biens et droits revenant à chacune des parties à Dampierre. Ce village dépendait de l'abbaye de Corbie. Les armes de cette famille de DAMPIERRE sont : " d'argent, à trois losanges de sable ".

     Au XVIe siècle, la seigneurie de Dampierre(-Saint-Nicolas) passe à la famille : de SAINT-OUEN(-sous-Bailly) dont les armes sont : " d'azur au sautoir d'argent, cantonné de quatre aiglettes au vol abaissé du même " (il y eut plusieurs mariages aux XVe et XVIe siècles entre des Saint-Ouen et des filles Dampierre).

 

     Puis en 1586 Louise de SAINT-OUEN, unique héritière, apporte par mariage, la seigneurie de Dampierre(-Saint-Nicolas) à Jean de GUIRAN dont les armes sont : "d'azur, à la bande d'or, accompagné de deux colombes d'argent, becquées et membrés de gueules, posées 1 en chef 1 en pointe, à la bordure engreslée de mêmes " (cette famille : de GUIRAN, a pour origine : Hugon GUIRAN, marchand à Aix(-en-Provence) en 1355).

     En 1673, la seigneurie est érigée en baronnie (titre de courtoisie). En 1715, la baronne de Dampierre, Marie de GUIRAN épouse Pierre Le VIGNIER seigneur d'Envronville. Une de leurs petites filles épousera en 1775, François-Marc-Antoine de Fautereau dont les armes sont : "d'azur, à trois croissants d'or". Leur petit-fils, Adolphe Léon comte de Dary marquis de Senarpont, deviendra maire de Dampierre de 1848 à 1870.

     En décembre 1873, le tronçon de chemin de fer Neufchâtel - Dieppe, est mis en service.

     Le 23 janvier 1903, Dampierre prend de nom de Dampierre-Saint-Nicolas. Le mandat de maire le plus long à ce jour pour la commune est celui de René Manoury (1959-1989).

     En 1988, la section de voie ferrée située entre Serqueux et Arques-la-Bataille est déclassée. Elle sera transformée en piste cyclable et baptisée "Avenue verte" en 2003.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom